Série: Episode #18: "Je n'ai rien vu venir: Zoé veut passer à la télé"

04/05/2018

Merci à Minibulle pour cette nouvelle proposition de titre! N'hésitez pas vous aussi à m'envoyer vos idées ! S'ils m'inspirent, j'en ferai également un épisode!

Je n'ai rien vu venir !! C'est dingue ! Zoé veut passer à la télé ! Pourtant, cette journée avait commencé comme toutes les autres et jusqu'à là, j'avais toujours su comment déjouer les pièges tendus, volontairement ou non, par ma petite perle des îles.

Vendredi, quinze heure trente, j'arrive, presque à l'heure à l'école. De toute manière, à mon retard habituel, Zoé ajoute toujours son petit quart d'heure d'impolitesse ! On ne change pas une équipe qui gagne! Qui gagne en retard, mais qui gagne quand même !

Je remarque très vite que mon petit cup cake d'amour à un comportement étrange. Elle surjoue à peu près chaque mouvement qu'elle fait ! Elle me dit bonjour en ajoutant une petite révérence, dit au revoir aux lutins amassés derrière elle, en agitant un mouchoir en papier, leur envoie des baisers de sa main libre, et, entre deux bisous volants, entonne good bye my lover... God bye my friends !

Dans la voiture, courageuse mais pas téméraire, je fais mine de ne pas avoir remarqué son attitude pour le moins inattendue, et tente d'entamer une conversation des plus banales pour un vendredi.

- Tu as passé une bonne journée ? Enfin vendredi ! On va pouvoir souffler !

- Mmmm. Tu peux allumer la radio steuplé m'man ?

Sur mes gardes, je m'exécute, un œil dans le miroir de mon pare-soleil, l'autre sur la route. Pas facile, je vous mets au défi d'en faire autant

Ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace, elle mijote quelque chose, mais quoi ?

A la radio, le dernier tube de Louane me sort de mes pensées, ou plus exactement, la voix comment dire... Maladroite? Oui, c'est bien ça "maladroite", c'est gentil ça "maladroite". Donc, la voix maladroite de Zoé sur le dernier tube de Louane m'extirpe de mes questionnements intérieurs de maman.

Derrière moi, mon sucre d'orge s'agite comme un palmier sur la promenade des anglais en pleine tempête. Je jette un œil dans le rétro et la surprend en pleine répétition pour son prochain Olympia ! Sa trousse en guise de micro, sa main libre ouverte, monte et descend avec sa voix, telle une chanteuse de Arenbi des années quatre-vingt-dix. Il semblerait qu'aujourd'hui, elles laissent leurs mains tranquilles. Peut-être est-ce dû à la dangerosité de leurs ongles de sept mètres de long?

Je ne peux m'empêcher de penser que ma Zoé a définitivement tout d'une grande chanteuse... Absolument tout... Sauf la voix. 

Mes mains parfaitement placées sur mon volant, à dix heures dix, ont une fâcheuse tendance à vouloir le quitter pour aller protéger mes tympans. Hashtagjesuisunemèrehorriblemaissivousétiezlàvouscomprendriez

Ma petite star enchaîne les titres, toujours plus impliquée. Tout y passe, Slimane, Meugui et Vianney, Jul ! 

Jul... Ont an pârle ? Non, ont an pârle pa ! HashtagBernardPivottuveuxunecordepourtependre ? HashtagJacquesMerciertuveuxunecordepourtependre (pour les belges qui me lisent 😊 )

Arrivées à la maison, je n'ai pas encore amorcé l'ascension vers notre étage que Zoette, elle, poireaute déjà devant la porte d'entrée de l'appartement, face à moi, regard planté droit devant elle, le point gauche fermé à hauteur de son épaule, pour montrer à quel point elle est à fond dans sa chanson, l'index droit pointé vers moi, et balance un malhabile et tonitruant Je t'aaaaaaaaaaaaaaaime, je t'aaaaaaaaaaaaaaaime, comme un sou, comme un zola ? soda ? Vodka ? (Impossible d'identifier le mot), comme une star de cinémaaaaaaayayayaaaaaaaaaaa !

Je suis perdue entre l'attendrissement, elle est tout de même en train de me crier qu'elle m'aime, en tous les cas c'est ce que laisse sous-entendre son doigt pointé vers ma personne, et l'envie de placer discrètement mais surement, mes mains sur mes oreilles une fois de plus, quand notre BB de voisine apparait sur le palier. Livide, les yeux écarquillés, un rouleau à pâtisserie dans une main, son portable dans l'autre, et, pour une fois, elle n'a pas eu le temps de se pimper ! En réalité, elle n'est pas si belle qu'on pourrait le croire, pensé-je embourbée dans ma jalousie, saupoudrée d'un zeste de mauvaise foi.

- Mais que se passe-t-il ? Tout va bien ? J'ai cru que quelqu'un se faisait agresser, ou qu'on égorgeait un pauvre petit animal sans défense, j'étais à deux doigts d'appeler la police, ou la SPA ! Décidément, on ne la surnomme pas BB pour rien.

Mais Zoé ne se laisse pas démonter, et reprend de plus belle, en pointant cette fois son doigt vers la voisine. Ok-je-suis-naïve-pas-besoin-d'en-rajouter.

Je t'aaaaaaaaaaaaime, je t'aaaaaaaime, comme un roux, comme un rat, comme un rom, que je ne suis paaaaas, tu voooooois je t'aime comme çaaaaaayayaaaaaa...

BB ne sait pas trop comment réagir, et esquisse ce que j'imagine être un sourire.

- Mmmm... Bravo Zoé... se risque-t-elle, hésitante, la bouche en cul-de-poule, réprimant une grimace.

J'ai l'impression d'entendre Anémone dans le père noël est une ordure, mmmmh, c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans fin. 

Elle est sur le point de fuir lâchement en rebroussant chemin, prête à refermer sa porte quand Zoé déclare fièrement.

- Tu sais, je vais passer à la télé !

L'annonce de mon petit caramel mou me coupe les jambes, littéralement, à moins que ses  vociférations n'aient fait fuir la marche sur laquelle j'allais poser mon pied ? Toujours zétil que je me retrouve les deux genoux sur le palier, parfaitement à la hauteur de Zoé, du même coup.

- A la télé ?

- Oui, je vais faire zissizevoicekidz m'man.

Alors là, définitivement, je n'ai rien vu venir, et je me laisse quelques épisodes pour trouver une façon diplomate de lui refuser son inscription au concours sans passer pour la mère indigne que je dois être. C'est dingue! Zoé veut passer à la télé. Pourtant, ce vendredi avait commencé comme tous les autres !