Série: Episode #2: "Je n'ai rien vu venir: Je suis enceinte"

05/03/2018

Je n'ai rien vu venir. D'ailleurs, j'ai encore du mal à comprendre comment tout cela est arrivé ! Enfin si, je sais comment c'est arrivé bien sûr, mais imaginez un peu ça ! Je suis enceinte ! C'est dingue ! Pourtant, cette journée-là avait commencé comme toutes les autres !

J'avais petit déjeuné comme tous les matins avec mon amoureux, enfin, j'avais petit déjeuné trois fois plus, et deux fois plus vite que d'habitude. D'accord. Raison pour laquelle, je ne me suis pas inquiétée outre mesure quand mon estomac à décrété qu'il fallait faire de la place. J'ai commencé à trouver son attitude étrange, quand il a voulu réitérer l'évacuation du surplus de petits pains au chocolat à la sortie du RER, à deux pas de la boulangerie-salon-de-thé à laquelle j'avais l'habitude de m'arrêter jusqu'à l'été dernier. Depuis un an, je ne m'y rendais plus que ponctuellement, pour faire plaisir à mes dentistes. Comme on dit, ce sont toujours les cordonniers les moins bien chaussés! Et bien mes dentistes n'échappent pas à la règle ! Ils adorent tous les petits plaisirs sucrés. Il m'arrivait donc parfois de faire une escale chez Jeannine et chouquette, à qui je devais sans doute la belle histoire que je vivais depuis 365 jours très exactement.

Un an ! Un de bonheur intense, de partages, de prises de décisions communes. Un an de repas à deux, de nuits câlines, pas que les nuits d'ailleurs, mais hum, je m'égare. Un an de soutien mutuel, de confidences sur l'oreiller, et à côté. Bref, un an d'amour. 

Il avait emménagé chez moi assez vite, juste avant les fêtes. C'était plus simple comme ça qu'il disait. Il travaillait dans une banque, pas très loin de notre domaine dentaire et avait une voiture, lui. Il me déposait donc tous les matins, puis continuait sa route. 

Ce jour-là donc, après avoir laissé un souvenir gluant dans une poubelle de la rue de la station, j'arrive chez Jeannine, un peu en vrac. Elle me salue et me fait adorablement remarquer que j'ai une sale tête. Elle insiste bien sur le fait que je suis translucide, et toute fripée. L'odeur des petits pains si tentante habituellement, a plutôt tendance me couper l'envie de manger à vie ! C'est au moment où la boulangère-diplomate me demande pour quand est prévu l'accouchement que mon euro tombe.

J'essaie de me concentrer, et fouille dans ma mémoire afin de trouver la date de mes dernières menstruations. Pas ce mois-ci, c'est une certitude. Nous sommes allés à la piscine tous les samedis. Je m'en serais rendue compte. Le mois dernier ? Non. Je ne crois pas. Nous sommes particulièrement en forme sexuellement parlant ces dernières semaines, et à aucun moment je ne me souviens avoir dû me priver, si j'ose dire. Mais alors ? 

L'homme étant en réunion ce soir-là, une réunion importante visant à décider de l'accord ou non d'un prêt à une crèche de la commune, (il n'y a pas de hasard), j'en profite pour m'arrêter à la pharmacie. Arrivée à la maison, trois tests en poche - on n'est jamais trop prudent - je m'isole au premier étage, et souris en pensant qu'en une journée, je passe bien plus de temps au cabinet que la moyenne des gens. A cause de mon boulot, vous voyez?

Soit! Les deux premiers tests me hurlent le même verdict. POSITIF ! Un peu pour confirmer le jugement des deux premiers, et beaucoup pour ne pas l'avoir acheté pour rien, je m'attèle à réaliser le troisième. Je ne sais même pas comment mon corps m'a permis de faire trois tests à la suite. La nature est bien faite dit-on, j'en avais la preuve! Toujours est-il que la réponse est constamment la même ! Le test est POSITIF!

Perdue entre excitation et tension, je cherche le meilleur moyen d'annoncer la nouvelle à mon amoureux à son retour. J'opte pour une transparence totale et décide de prendre le taureau par les cornes tout de suite.
La tension redescend au moment où il me serre dans ses bras, les yeux embués en me répétant combien il m'aime et combien il est fier et heureux. 

Ben vous savez quoi? Je n'ai rien vu venir. D'ailleurs, j'ai encore du mal à comprendre comment tout cela est arrivé ! Imaginez un peu ça ! Je suis enceinte ! C'est dingue ! Pourtant, cette journée-là avait commencé comme toutes les autres !

N'hésitez pas vous aussi à me proposer un titre! ==> "Je n'ai rien vu venir - TITRE"