Série: Episode #26: "Je n'ai rien vu venir: Le scampi a enfin un prénom !

05/07/2018

Illustration: roselayette.com
Illustration: roselayette.com

Je n'ai rien vu venir ! Ça y est, le scampi a un prénom. Pourtant, une fois de plus, cette journée avait commencé comme toutes les autres !

Lundi matin, deux juillet, je suis encore toute fripée de mon semblant de nuit. Le scampi commence à prendre ses aises dans mon ventre, et les nuits se raccourcissent !

La nature est bien faite diront certains. Ce processus nous permet de prendre le rythme avant l'arrivée de bébé. Mouais, j't'en foutrais moi des rythmes ! Moi je dis que si elle était si bien faite, Dââââme Natuuuuuure nous laisserait profiter des deniers instants de sommeil en prévision de looongues semaines de nuits blanches ! Beiges, si on a si on a de la chance. Mais ça pourrait aussi bien être des années. Bloup ! Cette idée ne plaît pas beaucoup à mon estomac. Ah non. C'est bébé qui se prend pour le fils de Neymar et de Mike Tyson. Quoi? L'amour c'est que d'lamour qu'on dit non?

A mon arrivée dans la cuisine, Zoette et Amoureux sont déjà attablés autour de tout un tas de viennoiseries que je suis ravie de pouvoir avaler à nouveau. Les premiers mois de la grossesse ont été bien assez pénibles, je mérite des tonnes de chocolatines et de croissants. Dans une vie parfaite j'aurais aussi droit à un grand mug de café, mais bon, on ne peut pas tout avoir. En ce moment, ce qui me tient éveillée, c'est le scampi.

Rhaaaaaaa... Le café... J'en rêve la nuit. Je suis poursuivie par une machine Nespresso géante, qui me tire dessus à coupe de voluto ou de ristretto. Et parfois, dans mes pires cauchemars, elle est accompagnée d'un sushi saumon avocat concombre, géant lui aussi, qui menace de m'écraser entre deux tranches de thon rouge ! Je vous jure. Flippant !

C'est la voix douce et mélodieuse de mon caramel mou qui me ramène à la vraie vie. Celle ou je n'ai droit ni au café, ni aux sushis, ni au thon rouge ! Aaaaaaargh ! L'accouchement, c'est encore loin grand schtroumf ?

-M'maaaaaaaaan !?

- C'est pas moi !

- Pfffff, ça fait cent ans que tu fais la même blague.

- Et cent ans qu'elle me fait rire mon chaton ! Dis-moi.

- T'avais dit qu'aujourd'hui on déciderait ensemble du prénom du scampi !

J'avais dit çà moi ? Je tente de faire fonctionner les quelques neurones qui ont échappé au scampi, et à sa sœur avant lui, en me grattant la tête... Je ne me souviens pas du tout avoir dit ça ! Et ça doit se voir sur mon visage parce que Zoe embraye sans prendre une seule respiration, la bouche en derrière de cocotte, prenant un air pincé, légèrement excédé même, et qui me rappelle vaguement quelqu'un. Ça doit être ma mère ! Hashtagreinedelamauvaisefoi

- T'sais, l'aut' fois-là. Quand on était au magasin ? T'as dit : « Zoé-Degand-Morette, c'est pas le moment. On ne va pas discuter du prénom de ton petit frère au rayon PQ, on y réfléchiera à tête reposée-ou-presque pendant les vacances ».

Mais c'est pas une môme ça madame ! C'est un enregistreur dernier cri ! Et puis d'abord c'est vrai quoi. Côté inspiration y a tout de même plus riche comme environnement que le rayon papier toilette de la superette du coin !

- Tu t'souviens ? Hein M'man, tu t'souviens ? Alors j'ai pensé à Bruce ? Nemo ? Ou Rémi ? Andy ! C'est joli Andy. Je...

- Euh. Bon. Hum. Toussoté-je. Poussée dans mes retranchement mais pas encore à bout de munitions. On est vraiment obligés de voir ça lààààà tout de suiiiiiiiite avant même que j'ai pu boire mon... Non, rien.

Se sentant tout d'un coup pousser des ailes, Amoureux se lance dans une énumération de prénoms tous plus, comment dire, originaux les uns que les autres. Calixte, Aubert, ça existe ça ? Candido, Aymar ceux-là ont déjà leur place toute trouvée sur une vareuse de l'équipe du Brésil, Chaim, Anicet, Eliezer. C'en est trop, j'ai pris sur moi un moment mais là...

- Anicet ? Chaim ? Mais t'as étudié le dictionnaire des prénoms orphelins ou quoi ?

Son sourire de papa si sûr d'avoir tapé dans le mille disparait en moins de temps qu'il n'en a fallu aux italiens pour se faire éliminer des sélections du mondial. Haschtagcellelàestpourtoimonsicilliendemaricestcadeau

- Il faut un prénom que les gens pourront prononcer correctement du premier coup, et sans rapport aucun avec un dessin animé quelconque, fais-je en jetant un regard plus qu'explicite à mon sucre d'orge à la fraise ! Un prénom qu'il portera avec fierté, quelque chose comme Nathan, Lionel ou...

- Amaury ! crie Zoé aussi soudainement qu'une averse de grêle au printemps en Belgique. En plus c'est super, on pourra l'appeler Amo, Momo, ou même Maurice, ajoute-t-elle surexcitée.

Papa et moi nous regardons l'espace d'un instant, et sans même nous concerter,

- Amaury ! C'est parfait !

Cette fois, aucun de nous n'a rien vu venir! Ça y est, le scampi a un prénom. Ça fait tout drôle ! Tellement que je continue à l'appeler le scampi, non sans avoir droit régulièrement à une paire de gros-yeux-et-sourcils-en-v de la part de sa grande sœur. J'ai encore du mal à réaliser que nous serons bientôt quatre ! Dire qu'une fois de plus, cette journée avait commencé comme toutes les autres !