Série: Episode #5: "Je n'ai rien vu venir: Mon manuscrit à été accepté!"

05/03/2018

Merci à Minibulle pour ce titre inspirant! Et n'hésitez pas vous aussi à me proposer un titre! ==> "Je n'ai rien vu venir - TITRE"

Je n'ai rien vu venir ! D'ailleurs, j'ai encore du mal à comprendre comment tout cela est arrivé ! Imaginez un peu ça ! Mon manuscrit a été accepté ! C'est dingue ! Et devinez ? Cette journée-là avait commencé comme toutes les autres !

Je n'en crois pas mes mirettes, il est là, sous mes yeux ! Le contrat d'édition de cette grande Maison d'Édition. Celle qui fait rêver tous les écrivains. Et dessus, je lis quoi ? Le titre de mon roman ? Enfin, notre roman ! Zoé, cinq ans et demi, et moi ! Parce que si je dois être honnête, l'imagination de ma puce est très probablement ce qui a fait la différence !

Après la naissance, je m'étais mise à écrire pour passer le temps pendant les premiers mois de Zoé.
Il faut dire qu'elle était inspirante ! J'avais commencé par noter toutes ses « premières fois ». Première gazouille. Premier sourire.
Première fois qu'elle s'est retournée et qu'elle a, du même coup, envoyé valser les serviettes, écrasé le tube de crème et éparpillé le talc un peu partout dans la salle de bain, avec le sourire, bien sûr. 

Sa première gastro. Ben si. Quoi ? C'est une première aussi. Celle où elle ne prétendait pas se vider ailleurs que SUR moi, mais je vais pas me plaindre, là encore, elle gardait le sourire !
Et Zoé grandissait, et je continuais à garder une trace de ses « premières ».

La première fois qu'elle a dit un truc qui devait ressembler à « mapa-mapa » et où amoureux et moi nous sommes chamaillés pendant le reste de la soirée, bien après que Zoé se soit endormie. Lui,  persuadé qu'elle avait dit papa, et moi, qu'elle avait très clairement articulé maman!

Sa première dent, celle où tout d'un coup, amoureux entendait bien maman et non plus papa à 1h du matin, entre deux sanglots.

Bref, emportée par ma plume, entre deux siestes, quand Zoé et Monsieur Chat daignaient dormir et que moi, à l'inverse, je parvenais à éviter de piquer du nez sur mon ordinateur, j'avais finalement commencé à écrire une histoire. Cinq mille mots plus tard, je décrétais que c'était une nouvelle. Mais en écrivant le mot fin sur la page 208, il parut soudain évident que j'avais écrit un bouquin. Un vrai. Un roman ! Plein de fées, de sorciers et d'animaux magiques et extraordinaires ! 

Me voilà donc devant mon ordinateur avec une belle histoire que seul amoureux et Zoé avaient la joie de connaitre. Amoureux, Zoé et Monsieur Chat ! En effet, j'avais surpris ma puce en train de raconter l'histoire à « Mister-Cat-le-plus-doux-des-doudous » avec des détails incroyables, qui, pour certains, n'existaient même pas dans le livre ! J'ai donc pris l'habitude de me poser à côté du babyphone, chaque jour, et j'ai pris des notes ! J'étais tellement impressionnée ! C'est fou l'imagination d'un enfant de cinq ans ! Les sorciers étaient subitement pourvus de pouvoirs démesurés, les animaux avaient soudain des sentiments inavoués, quant aux fées, elles, elles étaient encore plus gracieuses et plus généreuses que dans mon livre !

Et puis un jour, amoureux m'a dit « Et maintenant ? ». Et il avait raison. Et maintenant ? Alors, sans trop y croire, j'ai cherché sur internet les adresses des grandes Maisons d'Edition. Je me suis dit que je n'enverrai mon manuscrit qu'aux plus grandes d'entre-elles ! Pas par snobisme, ni par excès de confiance en moi, juste par défi. Je me disais que si ce manuscrit devait être accepté, il le serait. Alors autant faire les choses en grand, et si à l'inverse, il devait demeurer inconnu du grand public à jamais, et bien il serait notre trésor, notre secret, et surtout, il serait le premier livre co-écrit par Zoé, cinq ans et demi ! 
A ajouter sur sa liste des « premières fois »!

Et aujourd'hui, me voilà devant ce contrat, avec mon nom à moi, mon adresse à moi. Ce contrat qui n'attend que ma signature à moi !


Et bien croyez-moi, je n'ai rien vu venir ! D'ailleurs, j'ai encore du mal à comprendre comment tout cela est arrivé ! Imaginez un peu ça ! Mon manuscrit a été accepté ! C'est dingue ! Et devinez ? Cette journée-là avait commencé comme toutes les autres !